Tout savoir sur les attaques des sites WordPress

Sécuriser son business va au-delà de la sécurisation des fonds et des stocks de vente. En tant qu’entrepreneur web, vous devez mettre un accent particulier sur la sécurité de votre site WordPress. Pour cela, il faut connaitre les différents types d’attaques dont sont victimes les sites WordPress. Apprenez-en plus dans cet article.

Les différents types d’attaques de sites WordPress

Pour procéder à l’attaque des sites web et particulièrement WordPress, les hackers prennent généralement par plusieurs moyens.

En parallèle : Comment changer l’IP d’un mobile ?

Par force brute

L’attaque par force brute est la première forme la plus employée par les hackers de sites WordPress. Comme vous pouvez le lire sur https://www.securitewp.com/ , lors d’une attaque brute, les pirates essaient de deviner vos identifiants. Ainsi, ils font usage de plusieurs outils qui leur permettent d’obtenir votre nom d’utilisateur et mot de passe. Une fois qu’ils y parviennent, ils prennent tout simplement le contrôle du compte.

Par Xmlrpc

Le Xmlrpc est un produit développé par WordPress qui donne la possibilité au propriétaire d’accéder à son site WordPress depuis un autre appareil. Malheureusement, les pirates ont su profiter de lui, et ne manquent pas d’occasion pour en faire usage. Ainsi, depuis chez eux ou n’importe quel lieu public, ils peuvent avoir un accès total sur tout votre compte.

A voir aussi : Comment supprimer une vidéo sur Internet ?

Par spamming WordPress

Les spams ne présagent rien de bon la plupart du temps, y compris sur WordPress. En effet, les hors-la-loi font recours à des outils automatiques qui leur permettent de spammer le site web cible. Que ce soient des commentaires ou de simples messages, le serveur finit par être surchargé et le site entre en panne.

Par DDOS

De nombreux sites Web WordPress souffrent également des attaques DDOS. Il s’agit d’une forme d’attaque au cours de laquelle les pirates font usage de plusieurs ordinateurs afin d’emplir votre serveur de requêtes. Ce dernier a en effet des limites et finit par craquer à un moment ou l’autre, mettant votre serveur en panne.

Par introduction de logiciels malintentionnés

L’injection de programmes malveillants est une pratique qui fait ravage sur de nombreux sites en ligne, y compris ceux de WordPress. Une fois que les hackers parviennent à introduire le logiciel dans votre système, ils ont la main sur tout. Ils peuvent donc utiliser le site comme bon leur semble, ou soutirer des informations confidentielles du compte.

Les bons gestes pour sécuriser un site WordPress

Tout commence lors de la création de votre compte. Assurez-vous d’opter pour un mot de passe unique et fort. Une fois que c’est fait, activez l’authentification à double facteur afin de limiter l’accès à distance aux nouveaux appareils. En plus d’avoir une installation régulièrement à jour, il est également important que vous installiez un plug-in de sécurité.

En outre, il est également important de remplacer la nomination que porte la page de connexion et de sécuriser tous vos fichiers sensibles. Masquez la version de WordPress et ensuite, supprimez le fichier nommé readme.html, car le numéro de version de votre produit y figure. Bloquez le téléchargement automatique des fichiers et masquez l’identifiant des auteurs. Il existe plusieurs autres gestes techniques, et une agence saura vous aider à les mettre très rapidement en application.