Comment vendre un programme informatique ?

Comment vendre un programme informatique ? Conseils d’un expert

Les programmes informatiques existent depuis aussi longtemps que les ordinateurs. Ces programmes peuvent être utilisés pour jouer à des jeux ou gérer les stocks ou les finances d’une entreprise. Ils peuvent également être utilisés pour créer des applications ou des logiciels que d’autres personnes peuvent utiliser à leur propre avantage. Cependant, la vente d’un programme d’entreprise ou d’un logiciel est une transaction commerciale et nécessite de savoir comment vendre un programme d’entreprise.

Cet article aborde les éléments de base de la vente d’un programme informatique et fournit des conseils étape par étape sur la manière de réussir la vente d’un programme commercial. Il aborde également les avantages et les inconvénients de la vente d’un programme d’entreprise, ainsi que plusieurs risques juridiques qui y sont liés.

Cela peut vous intéresser : La création d’images sur mesure IA : une nouvelle tendance

Quelle est la vente ?

 

Un programme d’entreprise peut être vendu de plusieurs façons, en fonction de l’utilisation prévue du programme et de la nature de la vente. Par exemple, un logiciel de gestion des stocks peut être vendu comme un service, un produit ou une combinaison des deux. Un logiciel peut également être vendu sous forme d’abonnement. Pour chacun de ces types de vente, vous devez comprendre la vente et la manière dont votre client interagit avec le programme.

A découvrir également : Allons à la découverte du parrainage commercial

 

Ce qu’il faut prendre en compte lors de la vente d’un programme

 

Chaque fois que vous effectuez un échange monétaire avec un client, vous devez tenir compte d’un certain niveau de considération. Cela peut prendre la forme d’un prix, d’un pourboire ou d’une remise. Quelle que soit la manière dont vous choisissez de vendre votre produit ou service, voici quelques éléments à prendre en compte lorsque vous vendez un programme.

 

L’art de la vente

 

L’art de la vente peut être divisé en trois domaines distincts : la rédaction, la prise de parole en public et le marketing. Bien que nombre de ces sujets soient liés entre eux, les trois domaines de l’art sont distincts. Vous pouvez en apprendre beaucoup sur une personne en observant sa capacité à vendre.

 

Rédaction de textes : La rédaction d’un contenu qui explique les caractéristiques, les avantages et les limites du programme est l’épine dorsale de toute campagne de vente. La clé d’une campagne de vente réussie est de savoir comment rédiger le contenu pour qu’il attire les clients et les vendeurs.

 

Prise de parole en public : Que vous donniez un séminaire, fassiez une présentation ou meniez une discussion, vous devrez apprendre à parler aux gens de votre produit ou service. Vous pouvez le faire de deux manières : en parlant de votre produit ou en discutant de votre entreprise. Si les gens sont intéressés par ce que vous avez à dire, ils voudront vous écouter. Si ce n’est pas le cas, vous leur avez fait perdre leur temps.

 

La science de la vente

 

Le Dr Philip Kotler, auteur du livre à succès sur le leadership, Leadership : A New Directions, décompose la science de la vente en quatre domaines distincts : l’état d’esprit, la mise en œuvre, la relation et l’état d’esprit à nouveau.

 

L’état d’esprit : Nous avons tous des mentalités différentes en ce qui concerne notre travail, nos loisirs et nos passions. Comprendre votre état d’esprit et celui de vos clients façonne la façon dont vous abordez votre travail et fait de vous un vendeur plus efficace.

 

Mise en œuvre : Une fois que vous avez jeté les bases d’une vente grâce à votre copywriting et à votre discours en public, il est temps de mettre en œuvre votre état d’esprit et d’apprendre à appliquer ce que vous venez d’apprendre. Il s’agit notamment de trouver la meilleure façon de présenter la vente au client et d’établir un plan de suivi après la vente.

 

Relation : Une fois que vous avez établi une relation avec un client, il est temps de commencer à construire votre propre relation. Cela peut prendre la forme d’un mentorat, d’un enseignement ou d’un travail pour le client. Il est essentiel de comprendre les besoins et les souhaits de votre client pour établir cette relation.

 

Encore une fois, l’état d’esprit : Le dernier aspect de la science de la vente abordé par Kotler est l’état d’esprit. Il s’agit de la capacité à aborder le travail avec le bon état d’esprit pour chaque situation et chaque individu. Ici, vous devez examiner votre environnement de travail, votre équipe et vos clients et voir comment ils se comparent aux valeurs de votre entreprise. Si les vôtres ne correspondent pas aux leurs, vous devriez y réfléchir à deux fois avant de travailler avec eux.

 

La science de la vente

 

Même après avoir maîtrisé les bases de la vente, il y a encore des choses que vous pouvez faire pour rendre votre processus de vente plus efficace. Voici quelques conseils :

 

N’ayez pas peur de demander de l’aide. Bien qu’il soit agréable de penser que vous pouvez le faire par vous-même, vous avez plus de chances de réussir une vente si vous demandez de l’aide. Si vous avez du mal à vendre un produit logiciel, cherchez un client qui a des problèmes similaires. Ceux-ci pourront peut-être vous aider.

 

Lorsque vous êtes bloqué et que vous n’arrivez pas à conclure une vente, c’est souvent le signe que vous devez en parler à votre équipe ou à votre direction. C’est un autre conseil important. Si un client demande une remise ou une nouvelle version du produit parce qu’il n’est pas satisfait de l’ancienne version, proposez-lui votre aide.

 

Revoyez régulièrement votre processus de vente. Si vous vendez un programme depuis un certain temps et que vous remarquez que certaines étapes ne fonctionnent pas comme elles le devraient, examinez le processus pour voir si quelque chose n’est pas clair. Assurez-vous que vous suivez les procédures appropriées et que vous ne risquez pas de manquer de stock ou de temps.

 

Résultat final

 

Maintenant que vous avez passé en revue les éléments à prendre en compte lors de la vente d’un programme, il est temps de passer aux choses sérieuses et de commencer à vendre. La première chose à faire est de savoir comment vendre un programme. Ensuite, il faut passer aux détails. Voici quelques points à retenir.

 

Les vendeurs doivent se rappeler que vendre un programme ne consiste pas seulement à vendre le programme, mais aussi à vendre l’idée du programme. Les clients veulent savoir comment le programme fonctionne et pourquoi il est le meilleur choix pour leur situation. C’est ce qui crée une relation entre le client et le vendeur.

 

La vente d’un programme ne devrait pas avoir pour but de gagner de l’argent, mais plutôt d’offrir de la valeur aux clients et d’établir avec eux une relation qui durera longtemps.